Rion, qui se cache derrière ?

A la mi-octobre j’ai été contacté par Sarah, intéressée pour avoir mon retour sur mon expérience  dans l’entrepreneuriat. D’habitude, j’ai un peu de mal à répondre. Ce n’est pas par manque d’envie mais simplement parce que le sujet est vaste et que j’aurais énormément de choses à dire. Donc cette fois, avec la liste de questions de Sarah, je me suis prêtée au jeu parce que j’étais guidée et son interview était ciblée! Je le partage, ici, parce que je me suis dit que ce serait intéressant !  

Mon parcours en couture et dans l’entrepreneuriat.

couture-artisanat-entrepreunariat

Présentation

Je m’appelle Marion, j’ai 35 ans et je suis couturière depuis 8 ans. Je suis née dans une famille de couturières. Ma grand-mère paternelle et une tante maternelle étaient couturières de profession et une tante paternelle avait pour loisirs la couture. Mes tantes nous faisaient souvent des cadeaux “couture” : des sacs, des habits de barbies, des déguisements et de la décoration. Ma maman a également une machine à coudre depuis que je suis enfant. Nous l’avons souvent vu faire des petites retouches, des rideaux etc …. Mon papa est bricoleur, son papa l’était aussi et de profession artisan peintre. Les deux ont construit leur maison. J’ai donc, depuis toute petite, grandi dans cet univers du “fait main” et de l’artisanat. Arrivée à l’adulescence, j’ai voulu apprendre à me débrouiller seule. Ainsi, pour la décoration de mon premier appartement, j’ai cousu des housses de coussins et des rideaux. J’ai fait les ourlets de mes pantalons, customiser des vêtements trop classiques à mon goût, etc …

Pourquoi l’entrepreneuriat en couture ?

Pendant mes études de Conseillère en Economie Sociale et Familiale, j’avais des cours de couture (½ journée par semaine). Alors à l’occasion d’un noël, j’ai commandé une machine à coudre! Nous étions en 2007 ou en 2008! J’ai commencé à me faire des sacs, des trousses, customiser des jupes, des robes, des tops en parallèle de mon métier de professeur en Biotechnologies et Environnement. Lassée, j’ai souhaité faire autre chose, j’ai donc quitté l’éducation nationale et je suis partie travailler à l’étranger 4 mois comme volontaire dans des écoles et des fermes biologiques. A mon retour en janvier 2013, j’avais besoin de trouver un sens à ma vie professionnelle et une envie de travailler de mes mains. Pendant six mois, j’ai beaucoup cousu pour les copines (qui m’ont énormément soutenu), participé à des petites manifestations et en novembre 2013 j’obtenais mon statut d’auto-entrepreneur. 

J’ai travaillé comme ça pendant 4 ans : je vendais mes créations sur les marchés artisanaux  et dans des boutiques et en parallèle je donnais des cours de couture. En 2017, j’ai obtenu mon CAP Métiers de la mode et vêtement flou afin d’être mieux formée pour former à mon tour. Depuis 2019, je ne vends plus que par internet, sur etsy et certaines créations en boutique spécialisée. Je me suis également formée aux réseaux sociaux et à la vente en ligne !

Préférences, difficultés et conseils

En couture, ce que je préfère créer ce sont de petites pièces. Je veux dire par là, j’aime coudre des accessoires plus que des vêtements pour mes clientes. Mais pour moi même je recommence à coudre ma garde robe depuis cette année.

Les difficultés c’est de devoir tout gérer seule. C’est génial parce que vous faites les choses quand vous avez envie et comme vous souhaitez les faire mais c’est compliqué parce que vous avez la casquette de comptable, de community manager, de vendeuse, de créatrice, de couturière, d’acheteuse, de photographe, de négociatrice, de mannequin, d’entrepreneure etc… Bref vous êtes seule pour tout faire. Je conseillerais donc à quelqu’un qui veut tenter l’aventure de se faire accompagner pour avoir un projet viable, d’être patient, passionné et de ne jamais baisser les bras. 

Environnement, passions et projets à venir

Mon environnement de travail est très agréable. J’ai une pièce dans mon appartement dédié à la couture avec beaucoup de lumière. J’aimerais continuer à faire ce métier/passion le plus longtemps possible, j’ai des projets plein la tête mais je ne peux rien dire pour le moment! Ahah!!!

Je suis passionnée de couture mais également de sport, j’ai commencé le dessin cette année et j’apprends l’accordéon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf − 2 =