Nouveau projet

Changement de vie

Allez, je vous ai assez fait languir! Mais, par où commencer ? 

Lundi,  était le premier jour de ma nouvelle vie professionnelle et personnelle aussi. J’ai commencé une activité salariée comme monitrice d’atelier couture dans un Établissement et Service d’Aide par le travail (ESAT). C’était le métier dont je rêvais après celui d’être à mon compte comme couturière. 

Qui suis-je?

Comme je l’ai déjà écrit, je suis travailleur social de formation. Je suis vite partie dans l’enseignement, après cette formation à l’IRTS de Lorraine. J’ai exercé comme enseignante pendant 5 ans. Puis, je suis partie trois mois au Népal, travailler comme volontaire dans des écoles et des fermes écologiques. Après cette expérience incroyable, je suis rentrée en France avec l’envie de travailler pour moi et surtout l’envie de travailler de mes mains. 

Où je travaille ? 

J’ai lancé mon activité, Rion, à Hendaye, région de cœur. J’ai fait ce travail pendant 10ans : 5ans au Pays Basque et 5ans entre le Mexique et la Lorraine. Me voilà, depuis vendredi, installée à Sallanches, en Haute Savoie, qui est ma nouvelle région d’adoption. C’est donc, un tout nouveau projet de vie, incroyable, qui m’attend et je suis très heureuse. Je suis dans une dynamique où j’arrive à réaliser mes rêves et je m’estime très chanceuse. 

Pourquoi j’en suis là ? Et Rion, alors ? 

Cela fait 1 ou 2 ans que je m’épuise avec Rion. De manière générale, j’étais fatiguée d’être seule, la transmission et la relation à l’Autre me manquaient. J’avais besoin de retrouver du sens à mon travail. Ce sentiment est apparu, je crois, après la pandémie et en parallèle de mon école. Pendant la pandémie, je me suis éclatée à me former aux réseaux, à faire plein de photos et vidéos pour etsy mais passer cela, j’avais l’impression de ne plus rien apprendre. J’ai commencé ma formation de modélisme et j’ai pris moins de temps pour Rion. Je ne voulais pas revivre la frustration de mon CAP, c’est à dire, suivre les cours mais ne pas prendre le temps de travailler à la maison. Alors je m’y suis mise à fond, j’ai beaucoup travaillé et j’ai appris beaucoup de choses. J’ai adoré, c’était top! Et la cerise sur le gâteau,  j’ai obtenu mon diplôme le 22 septembre donc je suis très fière 😀

Prête pour ce nouveau projet ?!

“Jeune” diplômée, je suis donc prête pour ce nouveau projet que je vais essayer de mener en parallèle de Rion. Monitrice d’atelier couture, cela consiste à animer une équipe de travailleurs en situation de handicap pour réaliser des projets de couture commandés par des clients. Ce qui m’intéresse c’est le partage, l’altruisme et l’entraide. Je suis très heureuse de pouvoir commencer cette nouvelle aventure. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − deux =